logo4
  
  • L’arabité m’appartient mais je ne lui appartiens pas.

    L’arabité m’appartient mais je ne lui appartiens pas.

    Kamal Daoud, l’écrivain le plus prolifique et le plus lu en Algérie, est venu à Bouzeguene le jeudi 24/08/2017 pour présenter son dernier roman «Zabor ou les psaumes» paru chez Barzakh. C’est un intellectuel hors pair, un écrivain de grande envergure, il répond toujours aux questions ...

  • Ils veulent arabiser nos enfants dans leurs berceaux.

    Ils veulent arabiser nos enfants dans leurs berceaux.

    Rachid At Ali Uqasi est venu ce samedi 19 août 2017 pour une conférence à Bouzeguene sur la nécessité et l’urgence de se doter d’un système audiovisuel kabyle. Conférence normalement que devait interdire l’administration Algérienne, mais dépassé par les événements récents surtout ...

  • Déclaration

    Déclaration

    « La libre communication des pensées et des opinions est un droit les plus précieux de l’homme. » L’association culturelle Tiɛwinin active dans la légalité. En ce mois de Mars, nous avons invité deux grandes figures de la littérature Algérienne Kamel Daoud et Karim Akouche. Il fallait ...

  • Muhend U Yahia : homme de théâtre et de conviction

    Muhend U Yahia : homme de théâtre et de conviction

    Mokrane Taguemout est venu à Bouzeguene pour animer une conférence ce samedi 25 février 2017 sur la méthode d’adaptation de l‘atelier théâtrale de Mohia. Mohand U Yahia est un immense homme de théâtre, traducteur, écrivain, poète, philosophe… un homme qui a consacré toute sa vie au ...

  • Mainmise du politique sur l’économie du pays

    Mainmise du politique sur l’économie du pays

    Lors de la conférence animée au centre culturel de Bouzeguene, Mourad Ouchichi, économiste chevronné, spécialiste de l’économie Algérienne, a décortiqué le système économique et social et la genèse de sa faillite. Depuis 1970, le régime politique et économique est le même, il n’y ...

  • La problématique toponymique en Algérie

    La problématique toponymique en Algérie

    Le Tamazight continue de subir les affres de l’arabisation et à afficher une absence criante dans la politique toponymique de l’Algérie. Dans de nombreux pays, la toponymie fait l’objet de recherches linguistiques et sociologiques poussées. La toponymie étant, au-delà de l’aspect ...

  • Le Kabyle, langue de technologie et d’avenir

    Le Kabyle, langue de technologie et d’avenir

    S’il y a l’ordre national du mérite ou un prix œcuménique à décerner pour mérites distinguées rendu à son pays, son humanisme et son rattachement à sa langue et à sa culture, ce prix ne serait guère décerné à un religieux, ni à un homme de lettres ou à un politicien mais bien à ...

  • Un kabyle dans la Sierra

    Un kabyle dans la Sierra

    Rénia Aouadene est venue au café littéraire de Bouzeguene pour une rencontre-débat autour de son roman « un maure dans la Sierra ». Un sujet jamais abordé par les écrivains ou historiens Algériens sur les Kabyles et Algériens qui se sont engagés volontairement dans le camp des ...

  • Que c’est triste de mourir dans un monde si rempli de chants nationalistes et si vide de musique !

    Que c’est triste de mourir dans un monde si rempli de chants nationalistes et si vide de musique

    Sarah Haider est une écrivaine iconoclaste, narre sans détours, sans vulgarité mais avec impertinence, sans misérabilisme et sans fantaisie la terre et le sang, deux éléments de la nature et qui nous habitent et nous hantent comme un spectre. Elle vient de signer son dernier roman « la ...

  • La langue Tamazight doit échapper à l’intégrisme linguistique.

    La langue Tamazight doit échapper à l’intégrisme linguistique.

    Le café littéraire de Bouzeguene a invité Ahmed Tessa, écrivain, essayiste, journaliste, chercheur et pédagogue pour une conférence autour de son livre « l’impossible éradication – l’enseignement du français en Algérie » mais il a abordé beaucoup plus le sujet de l’école, son ...

Charger + d'articles